Sens nocturne

.
Chaque jour réalise
le plein des sens
que la nuit convertit
en pépites oniriques

Les songes, parfois, conçoivent de drôles d’habitats où il nous est demandé d’éclore à la transparence.

Pureté du regard porté, acceptation et émerveillement,
tout lieu où nous sommes placés répond à nos attentes intimes.

C’est ainsi que d’une serre, je suis devenue la locataire.
Je sortais d’un lieu où j’étais prisonnière, on m’offrait ce jardin d’hiver.

L’horizon, depuis cette maison, derrière ses rideaux de feuilles
ouvrait mon mental à d’autres perceptions.

Les serpents du dehors pouvaient siffler, les regards tenter de percer ce que la pureté était sensée leur soustraire…
en ce lieu je devins caméléon et l’invisibilité m’habilla de sa peau.

.

Carmen P.

12 réflexions au sujet de « Sens nocturne »

  1. Merveilleuse découverte !! Devenir caméléon dans une serre… Du rêve et de la beauté… et comme tu le soulignes si bien, rien n’est prémédité et cependant tout est la simple manifestation de ce que nous sommes intimement.

  2. Que sommes nous, qui sommes nous ? Le rêve dévoile-t-il vraiment notre personnalité ?
    Se fondre dans la nature … un rêve.
    Une poésie qui donne à réflexion.
    Bon après-midi Carmen.

    • Je ne sais pas, pimprenelle, j’écris des impressions, je dévoile ma sensibilité qui doit bien être pareille à celle des autres.
      Je ne suis pas philosophe et parfois je me dis que je ferais bien de laisser à ceux-ci le soin de dire ce qu’ils ont « étudié ». Seule la nature m’inspire, et la nature humaine, le spirituel aussi mais perçu avec naturel (sans maître). Il n’y a donc pas de réponse. Bon dimanche, Pimprenelle.

  3. Bonjour Carmen,

    Rien de tel que d’être bien a l’abri et de ce fondre dans le décor comme le caméléon, sans rien perdre de ce qui ce passe autour de soi.

    Philippe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *