Une missive d’argile

 

Je t’adresse une missive d’argile
sur la pointe de nos pieds fragiles
nous la bercerons – vasque docile

Chaque jour une flamme nouvelle
réveillera les mèches anciennes
des charbons d’étoiles

c’est myriades !

Dés l’aube, nous bénirons une fleur
choisie parmi les mots de notre jardin
secret
nous l’aiguillerons de nos regards

aimants

Nous serons au vent, à son souffle

arrimés

2 réflexions au sujet de « Une missive d’argile »

  1. Comme tu dis bien ce qu’il faut faire pour aimer.
    Mes yeux voyant très mal en ce moment, peux-tu me dire : tapisserie, tableau, vitrail. C’est de toute beauté.
    Bonne fin d’après-midi Carmen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *