3 réflexions sur « La poésie est venue… »

  1. Longue vie à ton troisième recueil…
    “je suis partout puisque les mots sont pour moi comme une respiration.”…Je pourrais en dire autant. D’où la stérilité des critiques qui traquent l’existence de l’auteur, alors qu’il vit partout
    dans ses textes et nulle part, pour être diffus et transformé, selon moi, par la “pensée” collective qu’il capte et transmet dans son travail, s’il est intègre et à l’écoute..

  2. Bonjour Carmen
    C’est marrant, mais je n’ai pas eu l’impression de te découvrir pour la première fois quand tu te livres à tes réponses et pourtant, tu es toujours restée très secrète.
    Mais au fil de tes textes, je t’avais imaginé et subodorais nombres de tes réflexions que viennent étayer et éclaircir les réponses à cet entretient avec Christian.
    Je te rejoins dans beaucoup d’analyses sur la vie, mais avec une toute autre approche et une toute autre méthode pour les exprimer, de là l’avantage et l’intérêt de la diversité des genres.
    Là, nous reste la question, si la poésie, le poète, la poétesse, peut effectivement s’exprimer avec un quelconque pronom personnel où une appartenance à un sexe ? Personnellement, je lui
    attribuerais un caractère neutre et j’ai apprécié ton raisonnement.
    Merci au nom de la communauté
    Bisous
    Le Noctamplume

Répondre à Alain Lasverne Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *