Au coeur de l’instant

Par l’écriture
atteindre le noyau de l’instant
toucher au plus sensible
et d’une mesure de joie
enrober la tristesse de paix
 
être un grain de raison perdu dans une jungle en folie
ou un brin de folie dans une foule raisonnable
n’être rien qu’une écharde consciente
– douleur et joie en fusion
 
l’écriture attendra
je préfère retarder le moment
et depuis mon refuge observer
l’éclat des étoiles dans les pupilles de mes chats
 
Ballotée entre le pire et le meilleur
je bénis ceux qui parviennent
à accueillir les cieux au centre
de la roue de l’existence
 
.
Carmen P.

4 réflexions sur « Au coeur de l’instant »

  1. Quelle beauté, que les étoiles dans les yeux des chats ! L’écriture, trop sollicitée en ce moment, peut attendre que le ciel l’efface, mais notre main s’agrippe au stylo, notre esprit demande à exprimer ce qu’il ressent…

    • Le temps ou le ciel effacent tout… et la poésie est une eau vive qui souvent nous échappe.

      Le regard des chats interpelle les poètes… je ne manque pas d’occasion de m’y perdre avec sept chats à la maison.

      Plus qu’à la poésie je pensais à cette faculté de se tenir dans l’instant dans l’acceptation et la paix. Une amie, dans la souffrance a écrit un texte qui m’a chamboulée.

    • Il faut, en effet, beaucoup d’intériorité, avant de créer. S’exercer à un regard original, sans s’identifier à cette originalité, sans s’y perdre. Je regrette de ne pas avoir répondu plus tôt. Je ne viens pas assez souvent sur mon blog en ce moment.

Répondre à Bonheur du Jour Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *