Etre et accueillir

S’il m’est donné
de tenir debout
juste en ce jour
la Terre peut tourner
.
Si je dois accepter
ma fragilité aujourd’hui
et m’accorder à tout ce qui m’épuise
la terre peut tourner
.
Si par contre un vol de papillon
comme une rencontre heureuse
vient chasser mes appréhensions
la terre tournera – naturelle…
.
dans la constance de sa Grâce
qui toujours nous transporte
même aux heures en chance lente

.
C.P.
illustration de Gunjit Bir Singh

6 réflexions au sujet de « Etre et accueillir »

    • Elle tourne et c’est bien… Je ne dirais pas qu’il faut s’accrocher aux petites choses mais elles viennent d’elles-même, nous saisir.
      Bonne journée à toi, Martine et merci pour ton passage.

  1. Ah ! Tu as trouvé de qui était l’illustration ? J’en trouve de superbes comme cela sur facebook mais sans toujours savoir qui les a créées…
    Pour ton poème, c’est une belle reconnaissance de Ce qui Est…

    • Ce n’est peut-être pas exact, mais au moins cela ramène à quelqu’un qui a utilisé l’illustration avant moi !
      Ce qui est… et que nous ne pouvons que reconnaître, ce qui n’est pas signe de résignation, bien au contraire.
      Merci, Aloysia pour tes passages réguliers.

  2. Bonjour carmen !

    J’aime beaucoup ces « heures en chance lente ……………. »
    Des mots qui me parlent infiniment tous ces temps ……….
    Comme ils sont dits ici, ils ôtent la souffrance et je les vois danser …

    Signes et miracles, aussi infimes soient-ils, parsèment notre route ….!

    Châle-heureuse-aimant : sabine

    • Merci Sabine. C’est ainsi que je souhaite écrire, en enlevant le pesant des choses… pour ne garder que la grâce des instants donnés à vivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *