Life movie

 imm014_11.jpg

 

Life movie

 

 

c’est la vie qu’elle a choisie

c’est pas une maladie

la dictature de la raison

sur le tempo d’une chanson

sur le solipsiste pathétique

enfonce chaque jour un peu plus

le foret de l’insuffisance

dans sa plèvre et les respirations

s’abîment

 

 

la foi est l’eau vive

qui avec des lames d’argent

coupe l’amarre d’une existence

contenue et l’inonde

de perspectives joyeuses

 

une seule parcelle de joie

qu’elle n’abandonne pas

accompagne ses jours

 

jusqu’au bout de la course

 

au-delà du sente

elle est lumière

 

exit

l’éphémère

 

 

 

 

 

Carmen P.

4 réflexions au sujet de « Life movie »

  1. Bonjour chère Carmen
    Ça me fait penser à une personne auquel l’âme, la conscience, l’état d’esprit ont été insidieusement encerclés par des certitudes voulues rationnelles, voir égotistes et en son dernier
    retranchement sur un tout petit ilot comme un naufragé, reste comme survie la joie, la faisant apparaître enfin à la lumière.
    Bref quelque-chose comme ça
    Merci au nom de la communauté,
    En espérant que tu vas bien
    Gros bisous
    Le Noctamplume

  2. Coucou Carmen…

    Je vais te faire un aveu, j’aime bien la musique de tes mots, mais j’ai quelques problèmes sur le sens philosophique de ce texte. Mais c’est normal, je n’ai pas fait d’études philosophiques.
    Heureusement, Alain est passé par là (ouf !) et en a fait une belle analyse…
    Bisous et au plaisir de te lire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *