Au-delà des apparences

 

 

IMG_0001--10-.jpg

 

Cristal

 

Facettes d’une même pierre où se reflètent tous les mirages. 

Dans ces lames vives, les  images sans chagrin éclatent limpides.

L’écho de mes certitudes se propage ,  et frémissent les ondes au cœur d’une gemme .

 

 

 

Les portes coulissantes

 

Se laisser porter par le courant du destin. Sous sa digitale pression coulissent les portes que l’on s’imaginait obscurément scellées. La raison s’efface devant le rêve créateur.

 

 

 

Glisse

 

comme larme entre les cils

une pensée au cœur du sensible

 

le corps déplisse les voiles

 

rien ne demeure

de ce qui occultait

la joie sereine

 

voyage une pupille légère

au temple ignoré depuis l’enfance

 

du fond de l’être émerge la voie

qui dissipe la brume alentour

et le paysage se réveille

comme un grand paquebot chantant

que l’oiseau ivre de vent

remet à flot

 

j’ouvre mes mains à tous les matins ailés

 

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

7 réflexions sur « Au-delà des apparences »

  1. Bonsoir Carmen,

    Tu as trouvé ta voie pour t’accomplir pleinement en ouvrant tes mains pour cueillir la lumière et semer l’amour autour de toi. Merci pour ce bel écrit.

  2. Bonjour Carmen,

    Je suis un peu comme toi en ce moment, je ne sais pas si c’est l’automne, mais je n’ai pu l’inspiration.

    De plus, ce doit-être le contre coup de mon séjour à l’hôpital, mais je traverse un moment de fatigue.

    Heureusement que j’ai des poèmes d’avance que je pourrais publier cet hiver.

    En général l’inspiration revient au beaux jours.

    Bisous et amitié

    Monique, Alain & le Noctamplume

  3. Chère Carmen, c’est vraiment très, très beau. Je suis enchantée d’avoir lu ces textes avant de me coucher. Je les relis plusieurs fois par plaisir. Bravo ! Bonne nuit!

Répondre à corinne56 Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.