Gwalenn et la boîte à rêves

111011_Dominique.jpg

 

 

Gwalenn et la boîte à rêves

 

 

Le grand hêtre frissonne

dans le camaïeu du ciel,

et les feuilles s’agitent

sur leurs tiges de verre.

Les chevreuils s’impatientent

dans la neige tombée.

C’est un nouveau battle

où dansent des saisons.

 

La fée Gwalenn

a entendu l’appel

de la nature silencieuse.

Elle a mis sa robe de laine

mauve, et zinzolin

est son chapeau d’hiver.

Sous ses pas elle sème

la caresse d’une brise légère

qui enlève les peines.

Elle distribue des sourires-

fleurs, et valsent les couleurs,

les froides avec les chaudes !

 

Gwalenn apporte des étoiles

au goût de soleils jeunes.

 

Haut dans le ciel

les astres libèrent

des pensées-rêves

secrètement cachées

dans le panier de la fée.

Et quand d’un cœur vif,

sa main pioche un trésor plié,

ses doigts s’ouvrent sur une pensée-

-graine qui se réalise en s’épanouissant.

Pour les chevreuils germent, dans ses paumes,

des pieds de fraisiers et des pousses de chênes.

Pour l’enfant elle offre la pierre brute d’une pensée-rêve

qui par la puissance de l’amour se  transforme en réel bonheur.

 

 

.

(Ma contribution au projet “la boîte à rêves” proposé par Quichottine que je remercie vivement; Le dessin est de Dominique)

11 réflexions sur « Gwalenn et la boîte à rêves »

  1. Bonjour Carmen,

    Je viens de recevoir via “Over-blog” ton Mail.
    A ta question je réponds : Oui cette mise en couleurs du dessin de base est bien de moi. Mais il n’y a aucun problème tu as bien fait d’illustrer ton Poème avec ce dessin.

    Dominique

  2. Bonjour Carmen,

    J’aime beaucoup ton style d’écriture. Ce qui est magnifique c’est l’idée d’imaginer cette fée semer les bonnes graines autour de nous sans oublier de distribuer des sourires. Tout cet amour inonde
    le coeur des lecteurs et nous incite de notre côté à faire de belles choses. Offrir c’est donner de la tendresse et du bonheur à quelqu’un, un cadeau du coeur qui n’a pas de prix. C’est un peu de
    moi que je vois dans ce panier. Bisous et douce journée. Corinne.

  3. Bonjour Carmen,
    Je n’y connais pas grand chose au monde des fées, de la magie, mais à te lire, je dirais que ce doit être un monde bien merveilleux, celui de notre enfance, peut-être, quand tout était encore
    possible, quand rêver tout éveillée, sans culpabilité était normal… Bref, je crois que je vais y retourner de temps en temps grâce à toi !

  4. Bonsoir Carmen
    Magnifique participation pour ce nouveau receuil auquel nous avons la chance aussi de participer cette fois ci, mon mari a fait une illustration de Mijoty
    Bonne soirée
    Amicalement

  5. Très beau poème ! J’adore “elle a mis de côté son chagrin d’hiver” ! Je te félicite pour ton joli blog, aux couleurs et aux textes pleins de gôut et de talent. Je reviendrai. Toutes mes amitiés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *