Installation éphémère

 

Installation éphémère

 

 

Ils avaient construit un bateau de sable…

Ils avaient essayé d’occuper le temps en attendant la marée. La mer n’allait pas tarder à envahir leur plage et quand les flots arriveraient ils n’auraient pas les pieds dans l’eau, ils ne seraient pas obligés de nager…ils rameraient… à deux, ce serait facile.

Les vagues, ils les attendaient avec impatience, de sable ferme, bien tassé autour d’eux ; ils étaient prêts.

Au loin la mer semblait plus impétueuse que jamais, la nécessité de voguer plus impérieuse aussi… Les deux navigateurs s’emparèrent alors de leur bateau ; ils partirent à l’assaut de l’océan.

Deux baigneurs dans une même bouée !

C’est alors que la construction leur glissa des mains ; une multitude de grains en un lent écoulement le long de leurs doigts resserrés rejoignit l’étendue sablonneuse…inexorablement.

Voilà les marins debout, consternés au milieu d’un tas de sable, regardant à leurs pieds leur rêve anéanti qu’ils n’osaient piétiner.

Ils tournèrent le dos à la mer et, vers la terre et ses gratte-ciels, emportèrent leurs illusions. À deux ça pourrait être facile !

Erin

3 réflexions sur « Installation éphémère »

    • Un rêve que j’ai tout de suite mis en mot. L’image était très forte !
      Le temps efface tout, c’est ce que j’essaie de me dire quand je vis des moments pénibles (ce genre de moments qui semblent ne jamais pouvoir prendre fin).
      Bonne journée, cacao.
      Erin

  1. Hello Carmen (Erin) , je t”ai retrouvé grace à ton pseudo……..
    Je t’ai envoyé un mail……..
    Je suis contente de te lire .c’est doux et beau……..J’aime et je l’écris………….
    Je reviendrai c’est sur………Je m’abonne chez toi si je trouve ou……
    Bisous

Répondre à Erin Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *