Trente-six-mille soleils

165451_410622872370394_93823786_n.jpg

 

 

Trente-six-mille soleils

 

 

c’est par tous les soleils

que me branche la vie

par tous ces soleils rencontrés

— un seul cœur éclaté

en trente-six- mille pupilles —

 

c’est dans l’apnée du sourire

que se  déchire l’âme

 

sur l’envers zippé

du tissu de l’amour     
brûle

un  soleil cannibale obscurcit

par les étoiles qui coexistent

 

trente-six mille soleils

se repoussent l’un l’autre

loin de se prendre par le bras

pour faire un petit tour sur Terre

 

si chacun apportait

à ce qu’il fait ou ne fait pas

tout ce qu’il est vraiment

le reste n’aurait pas d’importance

 

car tout passe

      tout
trépasse

 

 

.

7 réflexions sur « Trente-six-mille soleils »

  1. Bonsoir Carmen

    Ravi d’avoir de tes nouvelles et d’avoir un commentaire concernant Alexandra.

    Son mari amoureux?! Oui, mais de toutes les femmes, c’était un coureur invétéré, c’est pourquoi elle est partie, je l’explique dans une illustration précédente, mais ils sont restés amis, je crois,
    enfin certains disent(mauvaises langues peut-être) que c’était pour le fric qu’il lui envoyait.
    Bisous Carmen
    Le Noctamplume

  2. Bonsoir Carmen

    J’y prendrai qu’une métaphore et l’imaginerai en cellules et si paradoxe il y a, bien qu’entités individuelles, elles formeront un tout en apportant la lumière qui elle-même créera les ombres au
    cadran de la vie qui elle ne sera pas toujours ce qu’elle est vraiment où ce qu’elle veut bien paraître être.

    Merci au nom de la communauté
    Bisous et douce nuit
    Le Noctamplume

  3. Coucou, Rose,
    Une envie d’authenticité bien marquée… Le soleil joue t-il le grand révélateur? Sommes-nous finalement, nous-même, des soleils ? On brûle parfois de l’intérieur, on se brûle les ailes, les
    étapes… Mais le bonheur nous fait rayonner !
    Quant à cette image… Wouah ! Mes yeux s’émerveillent et se troublent à la fois…
    Belle journée Rose et à bientôt !

  4. Oups… Visiblement, mon premier commentaire n’est pas passé…
    Alors, voilà…
    Une envie d’authenticité bien marquée… Le soleil est un grand révélateur !
    Quant à l’image… Mes yeux s’émerveillent et se troublent à la fois…
    Belle journée “Carmen” !
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *