Arbre (généalogique)

Quand l’arbre perd une branche
il ne désavoue pas sa sève
il ne méprise pas la terre
et tend toujours vers le ciel

Quand la branche est perdue pour l’arbre
elle ne condamne jamais le bois nouveau
à la sécheresse et à la mort…

Il y a toujours un rêve de source
un espoir de jaillissement en tout souffle qui s’éteint
et qui dépose son âme entre nos mains
pour nous élever vers plus de vie

.
Carmen P.
photo du net, source inconnue.

6 réflexions au sujet de « Arbre (généalogique) »

    • La métaphore est intéressante car elle permet une distanciation. J’ai écrit un autre poème que je ne pourrai pas partager car il n’y a pas, justement, ce recul face à ce qu’ est la réalité (avec la forme qu’elle prend, actuellement). Bon après-midi, Aloysia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *