Du sens poétique de la marche…

1

En début de promenade, elle aimait sentir la résonance du chemin sous ses talons. La voix du sol, disait-elle, lui renvoyait l’écho de ses tensions.
Là, au coeur de la nature, elle adressait au ciel une volée de bois vert, et c’est la terre qui lui donnait la réplique, pas à pas, jusqu’à ce que les intonations deviennent de plus en plus feutrées, jusqu’à ce que le rythme de la marche et l’écho de la terre se confondent dans un même ruissellement de temps.

.
Carmen P.
photo : Boris Pasmonkov

*

2

du sol
la vibration
lance l’impulsion
le long de l’arbre
vertébral
elle se propage
jusqu’à la note
de tête
puis se libère
aérienne
comme un sans souci
bohème
au bout d’un fil à plume
– le tuteur impossible
qui la brimbale –

la vie suppose
des équilibres
qui défient
le tassement
naturel
elle installe
notre statique
au son d’un rythme
intimiste

cette onde porteuse
est un mécanisme
qui au lieu de tourner
nous élongue d’une prouesse
nous maintient comme un cairn
– malgré le vacillement –
nous accorde au flux
que notre propre souffle
alimente comme phloème

.
Carmen P.
illustration : Lucia Griffo

6 réflexions au sujet de « Du sens poétique de la marche… »

    • Tous les mots sont dans le lexique et peuvent tomber à point pour dire la nature et nos sentiments. Celui-là est venu alors que je pensais à une amie poète, hélas disparue. Je suis allée la relire (suivant une impulsion), elle n’utilisait pas ce mot, dans un de ses poèmes, mais un autre : liber…. elle m’a en quelque sorte soufflé le mot dont j’avais besoin dans mon propre poème !
      Bonne journée, Aloysia.

    • Bonjour Rivagedazur. Deux poèmes qui parlent de la marche et ne peuvent que plaire aux amoureux de la nature que la poésie accompagne lors de leurs longues marches.
      Merci pour tes pas, à côté de mes pas poétiques.
      As-tu lu mes deux précédentes publications ?

  1. Bonjour,

    La poésie célébrant la nature de manières différentes, j’aime bien la première, la seconde est vibrante de mots poèmes…
    Une raison de plus pour regarder avec une autre vision ce qui se passe dans nos forêts.

    Bonne fin de journée et bisous d’EvaJoe

    • Des formes poétiques différentes pour parler de la marche avec la nature… regarder aussi ce qui se passe en nous…
      Je te souhaite une belle semaine, EvaJoe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *