Turbulences

Les mots cognent en caisse de résonance, ils s’entrechoquent  jusqu’à l’éclatement

de la conscience. La plèvre comme un voile se soulève, et les idées décollent

courent au-delà des zones d’intelligence. Elles trompent mon indifférence —

le calme olympien où je me réfugie. Ma terre est trop basse, elle offre les berges

de sa ville d’eau. Même si je ligature tous les canaux, les points serrés deviennent 

les piliers des ponts où s’enlacent les muses. Leurs facéties ont la turbulence des enfants.

Est-ce que je les aime autant qu’eux ?

 

Carmen P. (Erin)

 

imm033_3

10 réflexions au sujet de « Turbulences »

  1. Les mots en font des choses chez toi, j’aime bien le départ de ta prose que j’aurais ainsi si c’était moi qui l’avait écrit!

    Les mots cognent
    en caisse de résonance
    , ils s’entrechoquent
    jusqu’à l’éclatement
    de la conscience.

    Mais je t’en laisse être l’auteure. Et j’apprécie énormément ce passage aussi, agrémenté de ta photo

    Même si je ligature tous les canaux, les points serrés deviennent

    les piliers des ponts où s’enlacent les muses.

    Tu as un don dans les mots qui sont poétiques et fort parlant.

    Belle nuit étoilée et merci d’honorer ma communauté avec tes mots.

    Je t’embrasse

    EvaJoe

    • J’aurais pu présenter ce texte sous forme de poème, mais j’ai préféré la prose… et puis c’était un petit clin d’oeil à une amie poète, qui regrette que je n’opte pas plus souvent pour cette forme.
      J’ai encore un poème à poster ici et puis je ferai un petit « break », le temps des fêtes.
      Bonne journée, Evajoe.
      Je t’embrasse.
      Erin

  2. Bonjour Carmen,

    J’ai également relevé les deux passages cités par Evajoe.
    Une texte riche de belles images. Merci pour cette lecture si agréable pour commencer ma journée 😉
    Bien amicalement
    Martine

    • Je flottais bien avant d’écrire… maintenant, je sais pourquoi j’étais si souvent dans « la lune » !
      J’aime bien rêver aussi sur les pages des autres 🙂
      Bonne journée Jonas.
      Erin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *