Le premier recueil de L’amuse Loutre – Rose Garden –

IMG_8138 - Copie

 

Voilà, les livres tant attendus sont arrivés. Ils sont magnifiques… mais nous savons tous que pour une mère son enfant est toujours magnifique !

Livre né de la chair de mes pensées. Les mots, lentement mûris, infusés à coeur peuvent être offerts à la lecture !

Le texte de quatrième de couverture :

« Carmen Pennarun vit en Bretagne, sur cette terre de légendes, elle s’attache à traduire, en poésie ou en histoires aussi délicates que troublantes, la magie d’instants qui ont défié son imagination.

Avec Rose Garden elle s’adresse aux lecteurs en sept nouvelles. De Boston à Brocéliande, en passant par la Normandie, elle les emmène dans un univers aux frontières du fantastique.

Tous ces signes qui jalonnent l’existence et auxquels les anciens étaient attentifs « Sommes-nous encore prêts à les entendre ? » interroge-t-elle.

Notre écoute doublée de la faculté de nous laisser surprendre, dans un monde où le progrès souvent nous dépasse, où la jeunesse se cherche, imprime à nos vies une courbe, celle du lâcher-prise. Le merveilleux s’infiltre alors dans le quotidien et l’anime d’une intensité audacieuse. »

Sept nouvelles :

Un nombre que j’ai choisi pour sa symbolique.

– Rose Garden (qui est l’histoire du Rat de Boston) – L’oeil de l’ange (une nouvelle qui nous embarque dans l’univers poétique de J. Prévert) – Pauline ou le cri (un jeune homme trahi par son meilleur ami est sur le point de perdre pieds) – Un dimanche en Pays de Brocéliande. – Amour et Mandala (une histoire d’amour entre deux jeunes gens qui ont eu bien du mal à se « trouver ») – Au-delà des cauchemars – La demoiselle de Saint-Just

Tous ces textes, que j’ai dévoilés partiellement ici, je les ai retravaillés, longuement… Ils ont été lus, relus, bien plus que sept fois.

L’atmosphère :

« Chacune de ces sept nouvelles nous convie à un rendez-vous avec la nature. Cette nature, on la découvre ordonnée et obéissant à la volonté de l’homme, dans un jardin du Massachusetts, on l’approche, sauvage, sur la Côte bretonne ou sur les Landes de Cojoux, on s’en extirpe quand un cauchemar nous  prend dans le labyrinthe du jardin de l’inconscient.

Avec Rose Garden, la réalité passe une porte, elle pénètre dans un univers où l’animal parvient à communiquer avec l’homme, où la mort poursuit le dialogue avec le vivant… « 

Le livre : 173 pages imprimées sur papier bouffant ivoire est proposé au prix de 18 €. Les frais de port sont de 2€45.

Je désire que le prix ne soit pas un obstacle à la lecture… alors n’hésitez pas à me contacter.

Voici mon adresse e.mail : carmen.pennarun@wanadoo.fr

10 réflexions sur « Le premier recueil de L’amuse Loutre – Rose Garden – »

  1. Bonjour,

    Je reviens de vacances et je découvre cette belle naissance d’un ouvrage au titre enchanteur. Comme tu décris chacune de tes nouvelles je me sens transporté ans un univers différent et cela invite à l’envie de te lire. Je t’enverrais un MP dès que j’aurais atterris complètement chez moi après mes fabuleuses vacances.

    Je te souhaite un excellent dimanche et je te fais un gros bisou.

    EvaJoe

    • Alors tes vacances auront été agréables !

      J’attendais la sortie de mon livre pour m’échqpper un peu.

      Là, j’ai quelques envois à effectuer… je suis heureuse de voir que ce livre était attendu avec impatience.

      Il m’a donné bien du travail, mais cela en valait le coup. Rien ne doit être approximatif par respect pour le lecteur.

      Je pourrai dès la fin septembre me consacrer à l’écriture de ce qui germe, en ce moment.

      J’ai déposé quelques livres dans les librairies de Rennes. Je ne mettrai plus les pieds dans une librairie… d’autres auront une seconde chance… et je suis reconnaissante à celles qui ont accepté mes livres et étaient heureuses de parler à l’auteur de « Tisane de thym au jardin d’hiver ».

      Bon dimanche, EvaJoe.

      Carmen (Erin)

  2. Bonjour Carmen!!!
    Je suis un peu honteuse, car je découvre seulement aujourd’hui cet article que tu as déposé généreusement sur ma communauté de poésie. A vrai dire cette communauté est si peu fréquentée que j’en oubliais d’aller la consulter et je vois avec ravissement que tu y déposes souvent tes mots.
    Je t’avoue aussi avoir eu un mois de juillet très mouvementé côté privé et le mois d’août en a été le contre-coup, peu d’envie pour la toile je le reconnais.
    Nous voici à la rentrée, je reprends un peu du courage pour préparer les défis sur l’annuaire et animer mes différentes communautés ainsi que mes blogs 😉
    Je te souhaite beaucoup de bonheur pour cette édition de ton bébé 😉 Comme je te comprends de l’appeler ainsi.
    Bises amicales et à très bientôt, ici ou ailleurs.
    Domi.

  3. OhOhOh !!! Le voilà donc le livre tant attendu !
    Un beau sentiment lorsque nous caressons des doigts ce petit bijou !
    Je me souviens de cette joie lorsque j’ai eu mon premier recueil entre les mains…
    Je souhaite que  » Rose Garden  » ait beaucoup de succés !
    Bises

    • Eh oui. Arrivé juste avant que je parte en vacances (pas l’idéal pour une sortie de livre mais au moins j’étais rassurée durant ces vacances, le projet avait pris vie !) Ne reste plus qu’à aller au devant des lecteurs. Première rencontre dans une foire aux Arts, dimanche. Merci pour ton intérêt, Paradisalia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *