Au jardin présent

    imm002 22 (5)
 
 
Au jardin présent
 
Il est une source
dont l’eau serpente
souterraine
vers ce jardin d’elle
enclos de haies vives
– un écrin de cristal où l’âme végétale
baille aux étoiles et frissonne des racines –
 
 
L’eau trace son sillon
en long ruban de Lune
elle enlace ce bout de terre
 
 
Au présent de lui
sous la candeur du temps
chaviré
……….d’algues douces
 
 
il est un jardin d’elle
.
 

7 réflexions sur « Au jardin présent »

  1. J’aime beaucoup ce type de photos. Il faut dire qu’entre le parc des Moutiers et autres jardins fleuris en Normandie, j’en ai beaucoup vu et toujours le même ravissement. J’ai déjà dit ce que je
    pensais de ce poème d’une très belle délicatesse avec des images oniriques qui nous emmènent avec elles comme “baille aux étoiles et frissonne des racines”.

  2. Bonjour Carmen,

    Me voilà de retour après une longue hospitalisation,

    Je vais me remettre dans le mot peu à peu,

    26 h de coma, je fais parti des miraculés et il faut que j’aille doucement avec “l’intellect”

    Mais on ne se refait pas, c’est déjà chez toi que je commence qui souvent va chercher du second degré.

    J’aime ton style Carmen
    Bisous et merci au nom de la communauté

    Le Noctamplume

  3. Beaux poèmes et jolies photos, je viens de m’inscrire, Carmen, à la newsletter pour continuer à les lire avec plaisir – Personnellement, en ce moment, j’écris surtout des poèmes-haïkus (forme
    poétique d’origine japonaise que j’apprécie beaucoup), mais dans mon blog je n’écris pas que des poésies : j’y parle de mes voyages et surtout de ma vie au Brésil où j’ai parfois séjourné jusqu’à
    cinq-six mois dans l’année. Je continue, bien sûr, à m’y rendre assez régulièrement.
    A bientôt
    Chris

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *