Instants

 

DP237551.jpg

    Le phare de “Two Lights” peint par Edward Hopper 

     

Instants

 

 

Two lights

 

l’oiseau rehausse………….…..ses plumes d’ambre

puis trace — du couchant vers l’Est — sa parabole

 

le bleu du ciel.. …de rose et mauve….. s’emmielle

 

ton phare……Hopper……garde sa couleur silence

un cri chaud de sirène —  au loin  — la
transperce

 

 


Croissance

l’homme est un rêve de silence
il vit en mode utopie
dans un monde de chimères

le brin d’herbe babille
fier de son manchon de lumière

 

 

 

L’élan

 

elle était l’élan

qui vers toi accourait

 

un geste — un soupçon

aurait brisé ses ailes

 

un signe — un sourire

et la courbe de ses bras

a bouclé l’étreinte

 

 

 

.

 

(instants qui participent au sujet de la quinzaine proposé par mil et une) 

9 réflexions sur « Instants »

  1. Je me suis laissé bercé dans ce monde de chimères et tes mots m’ont transporté dans une imagination lyrique filée par une toile à l’illustration magique.

    Cette oeuvre est de toi Carmen? C’est magnifique, dans tout son enchantement d’expression

    Je te remercie au nom de la communauté et te souhaite une douce nuit

    Bisous
    Le Noctamplume

  2. Quels plaisirs j’ai eu à te lire ce matin, cela innonde de soleil alors que le vrai s’en est enfui.

    Ce phare peint frise l’oeil du photographe;

    Bisou et bon dimanche,

    EvaJoe

  3. Où est le risque Carmen?

    Je pense que quand tu dis poster, c’est éditer sur ton blog?

    Si c’est le cas, ça peut te donner une idée de l’impact et après tout, si tu as cette inspiration nouvelle, il y a bien une raison et je pense que l’écriture est faite pour se la partager.

    J’ai moi même hésité à éditer mon dernier poème, j’avais peur de ne pas être assez explicite, assez profond et fade dans mes ressentis au sujet d’une femme déçue par son histoire d’amour et les
    commentaires m’ont prouvé le contraire, j’en suis même très étonné et charmé, voir ému, par tant de compréhension significative de la sensibilité féminine.

    Allez! Saute dans le bain et si tu ne sais pas nager, il y aura toujours une bonne âme pour se porter à ton secours (rire)

    Bisous et bon après-midi
    Le Noctamplume

Répondre à Françoise Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *