Mariage

IMG_6135---Copie.JPG

 

 

Mariage

 

C’est il y a trente quatre ans que notre enfant a vu le jour

Pour nous il était Prince dans la maison

Nous l’appelions notre petit loup

Tendrement, nous l’avons protégé. Lui, attendait un appel…

Non, pas l’appel de la forêt toute proche,

mais celui bien plus vaste à l’échelle de l’univers.

Etait-ce déjà l’Amour ?

Celui dont on ne mesure pas l’étendue,

même si on sait très bien où il a commencé ?

 

L’amour trace son chemin
dans le cœur de chacun.

Jeune, on s’y promène seul en rêvant à l’âme sœur.

Un jour, on s’aperçoit que deux sentiers fusionnent.

À nos côtés, une présence suit notre propre trajectoire.

Avec elle, c’est l’évidence, nos natures s’accordent

et la vie, enfin,  paraît plus souriante.

L’amour est cette présence espérée

qui comble l’absence ignorée.

En silence, il murmurait un nom : Kristin

 

L’amour ne choisit ni le
temps ni l’espace pour se poser

Il ne se cherche pas il se trouve dans le courant de la vie

 

Aimer, serait-ce déjà un
désir de partir ?

Ce désir d’aller de l’avant qui te poussait  enfant

à poser des Pourquoi, à imaginer les réponses

en attendant de pouvoir les vérifier par toi-même

Les difficultés des départs jamais n’ont découragé ta marche

vers des horizons nouveaux et des découvertes passionnantes.

Oui

Il a bien fallu que tu partes, et nos  bras, progressivement,

ont desserré leur étreinte, se sont ouverts à cette vie

que tu devais construire en l’imaginant, pas à pas.

Kingston t’attendait et rien ne pouvait arrêter cet envol

ni l’amour de la famille, ni les menaces de pandémie

car d’autres bras se levaient – les rameaux de ton futur.

 

Aimer c’est bâtir un avenir
à deux

un avenir qu’un simple  mot engage.

Oui

votre attachement s’est déjà forgé

au fil des années que vous avez vécues ensemble.

Le mariage est un refuge qui permet de voir plus loin.

Tel un phare, il  éclaire l’océan de la vie

et guide sûrement ceux qui s’en approchent.

De ce promontoire, les jours espèrent

des époux un cœur ouvert 

à la clémence et à l’amitié.

 

Oui

ce refuge est faisceau

il est flambeau

à l’avant de demain

et vos parents, à la lisière de ce serment,

vous abandonnent en confiance.

 

 

[lu à deux voix le 8 septembre 2012 à Emerson Inn – by the Sea – (Rockport, MA]

 

 

IMG_6128.JPG

11 réflexions sur « Mariage »

  1. Félicitations! Belle maman Carmen
    Le petit loup est devenu grand et a trouvé une admirable compagne et pour te récompenser de ton merveilleux texte donné en cadeau, il t’offrirons à leur tour de beaux et gentils petits enfants.

    Merci au nom de la communauté
    Je suis rentré hier et m’enivre de ces bonnes nouvelles

    Bisous et amitié
    Douce nuit
    Le Noctamplume

  2. Félicitation, tu as un grade de plus, sourire!!

    Ce texte est magnifique, mais là il est poignant car il y a de la distance entre toi et ton enfant.

    Cela devait être fort beau lorsqu’il a été lu à 2 voix.

    Bravo ton texte est fort et est le cri du coeur d’une maman.

    Belle journée, pluvieuse chez moi mais belle quand même.

    Bisous d’EvaJoe

  3. Bonjour Carmen,

    Je suis très émue en te lisant. Je pense qu’il faut laisser nos jeunes quitter le domicile familial et vivre pleinement leur vie professionnelle et amoureuse. En tant que maman je réalise que la
    séparation ne nous prive pas de notre chair bien au contraire puisque le téléphone sonne bien plus souvent après un départ, ne serait-ce que pour avoir des conseils ou pour entendre notre voix. La
    complicité et l’amour filial coulent au fond de mon coeur. j’aime quand tu dis “et vos parents, à la lisière de ce serment, vous abandonnent en confiance.” Les laisser faire et croire en leur
    projet renforcent leur confiance en eux. Merci de nous offrir ce moment de vie imbibé d’amour. Je t’embrasse bien amicalement et te souhait un agréable dimanche. Corinne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *