Le prix des jours

 292333_512694742090899_389004378_n.jpg

 

 

Le prix des jours

 

 

Je pars en chagrin

comme on part en voyage

sous les cris du soleil

que les coups de malus

déchirent.

Les déboires sont des vrilles

qui percent des trous noirs

dans la lumière qu’ils désirent

et la lumière…..vacille.

 

Je pars en chagrin

et toujours je reviens

— un rituel —

L’amour est dans le pardon

que les trahisons rendent lucide.

Les promesses n’enliessent que l’ordinaire

la fuite dans ce magma

engouffre les larmes

— en elle ce puits que je redoute —

 

La vie frissonne au bout de tous les chagrins

et la liberté est dans chaque illusion

que l’on effeuille.

 

 

.

9 réflexions sur « Le prix des jours »

  1. Merci Carmen pour ta visite sur mon blog et pour y avoir déposé quelques mots.
    Le prix des jours se fait malheureusement sentir à chaque fois que l’on prend une décision, qu’elle soit bonne ou mauvaise…et en amour….surtout !!!! N’est-ce pas ? Mais la poésie est là pour
    redorer le blason.
    Amicalement. Maria

  2. ” La vie frissonne au bout de tous les chagrins “, voilà qui me touche beaucoup. C’est très beau, si vrai. Et dans ce frisson, il y a l’espoir qui luit comme la flamme d’une bougie que le vent ne
    saurait pas éteindre. Merci de ce superbe partage. Amitiés.

  3. Un texte qui peut rejoindre le mien que j’ai du reste intitulé illusion.
    Des textes qui parlent , émouvant , poignant beau sobre tout ce que j’aime.

    Bien amicalement

    EvaJoe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *