La muse

IMG_3427.JPG

 

 

 

la comète poésie

dont je suis poussière

de traîne…..fige mon exil

au long court d’une orbite

cathartique

les délits bleus à fleur d’âme

dérogent aux lanigères fusions

le verbe  étouffe

la pensée inviolée

d’une intangible nuit

au jusant de l’amour

 

 

.

2 réflexions sur « La muse »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.