Le pot d’argile

pot d'argile

Un pot d’argile
jamais ne vaudra
la pleine terre
où fourmille l’envie

Reléguée au coin
– angle de contrition-
la fleur s’épanouit
au boîteux d’un espace
auquel son flétrissement
accordera sa grâce

.
Carmen P.

4 réflexions sur « Le pot d’argile »

  1. Ah j’aime bien l’image que me renvoie ton texte, même si tu n’avais pas mis cette photo, j’aurai aimé imaginé.

    Mais pour la seconde partie par contre on a besoin de la photo..J’aime l’idée de l’enfant dans un coin qui espère être libéré. Mais malgré qu’il est au coin il en profite pour s’épanouir pleinement, comme quoi…

    Belle soirée

    Bisous

    EvaJoe

    • Eh oui, les objets ont une présence et comme l’enfant ils sont parfois oubliés dans un coin (mais pour l’enfant, heureusement, de telles pratiques n’ont plus cours !)

Répondre à EvaJoe Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *