Le poète au moulin

IMG_4855.JPG

 

 

 

les livres ouvrent des portes sur les façades tristes

leurs chemins pas à page y déposent l’envie

et moi je me dénude en lignes de non retour

car la farine des mots grommelle à la source

 

des larmes en presse-papier et l’angoisse en eau vive

6 réflexions sur « Le poète au moulin »

  1. De très beaux mots qui me touchent. les livres pour moi sont comme des amis, ils me permettent de m’évader et d(‘aller au delà de l’horizon. peutêtre m’aident-ils à faire naître mes propres mots,
    ceux qui souvent font s’envoler mes maux…Douce soirée.

Répondre à Roselyne Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.