Les sportiviales de Vitré

flyer.salon2014.a

 

Salon du livre

 

Je serai au salon du livre de Vitré demain samedi 26 avril et dimanche 27 avril. Je serai heureuse de vous y rencontrer si vous passez par là.

On peut me voir sur la photo de l’affiche (celle de droite, je suis à côté de mon éditeur, Christian Domec, qui se tient debout, bras croisés).

 

14 réflexions sur « Les sportiviales de Vitré »

  1. Un peu loin pour m’y rendre mais heureuse que tu y sois, j’espère que tu auras beaucoup d’échanges.

    Bisous et à bientôt sur tes pages.

    EvaJoe

    • Il y en a eu (de belles rencontres).
      J’espère bien que l’inspiration viendra me surprendre… je la trouve distante, en ce moment.
      Bonne soirée, EvaJoe.

    • Oh ce serait long à raconter ! Un bon accueil. Des bénévoles sympathiques. Des repas préparés bien préparés et bien servis, toujours par des bénévoles.
      Des rencontres d’auteurs et d’éditeurs assez passionnés pour se lancer dans l’aventure peu lucrative de l’édition. Des échanges avec les personnes qui veulent bien s’arrêter à nos stands (jamais je ne les alpague)
      Mon éditeur hospitalisé la veille du salon. J’étais donc seule au stand, assistée par mon mari (ce qui m’a permis de bouger, de discuter)
      Je suis revenue avec autant de livres écrits par d’autres auteurs que j’ai vendu des miens.

  2. Bonjour Carmen,

    .Loin de chez moi la Bretagne
    J’ai l’impression que tous les salons du livre se ressemblent. Une aventure qui ne me tente plus trop. j’ai la chance, lorsque j’expose, de présenter également mes recueils. parfois… il en part un….
    Les échanges sont intéressants. les rencontres , quelque fois, très agréables…
    ” aventure peu lucrative”: c’est bien vrai. Encore heureux lorsque l’on peut arriver à se rembourser les frais engagés… mais ça…

    Bon courage Carmen.
    amicalement
    Martine

    • Je vois que tu connais ce milieu.
      Je sors également mes livres lorsque j’expose mes pastels.

      Certaines personnes parviennent à vendre leurs livres. Ce qui donne l’impression de compter, pour réussir à vendre, semble être plus le talent de commercial de l’auteur que le contenu du livre qu’il propose.
      Je ne force pas la vente, mais je sais que les personnes qui prennent un de mes livres repartent heureuses. Leur achat est vraiment en affinité avec leurs goûts de lecteur.

      Bonne soirée, Martine.

  3. Florence – Testé pour vous
    Bonjour…alors, c’était bien ? Les ventes ont bien marché ? J’espère surtout que tu as fait de belles rencontres…tu nous raconteras hein ? A très bientôt et bon repos car ça a du être très éprouvant quand même non ?

    • J’ai rajouté un court article pour vous faire découvrir ce week-end. Oui, beaucoup de rencontres. Des liens se tissent.
      Les ventes sont une autre affaire ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *