Patchwork

IMG_3423.JPG
 Patchwork floral (un de mes pastels)
 
 
Pour vous un patchwork poétique de quelques poèmes courts ; des brins de pensées poétiques !
 
Contours
non pas deux mais un
sans début ni fin
vide et pleine
à la fois………………je suis
une larme de lumière
peu importe l’heure
en tout lieu s’apitoie
………………………..l’éternité
au bord d’une larme
……………………….retenue
*
 
 Si lent ce bonheur
 
le bonheur évite l’homme heureux
il a déjà le ciel dans la tête
le feu au fond du coeur
…………………………tout en dedans
 
il ne cherche pas au dehors    
les franges d’un monde meilleur
 
quand le soir arrive    
il sourit à l’avenir    
ses mots taisent    
la transparence frileuse
 
*
 
Pars, dessus !
 
Qui a coulé cette chape d’indifférence    
sur la symphonie qu’en silence    
la nuit magicienne compose    
à  l’heure des suprêmes dons    
quand l’esprit au cœur repose ?
   
L’adieu est un pardon    
qui détonne puis s’envole.
   
*
Petit Poucet
     
la lanterne bleue de l’amour    
éclaire en moi les terres    
si tu te perds    
dans l’ océan immense    
je deviendrai pour toi amer    
multiple    
vois   
ces paroles    
ces murmures    
ce souffle    
cette tendresse    
alignés
  
*
     
À  l’ombre
   
J’ai vu dans l’onde    
un poème froid    
frétiller comme un gardon    
Je n’ai pas voulu le pendre    
alors il a roulé
   
jusqu’à  ce qu’un ange    
le caresse de ses ailes noyées    
mon sang s’est glacé    
ma peau de pierre    
est tombée….ma plume    
d’eau s’est gorgée    
 
elle peint des mots qui s’évaporent    
lorsque passent les nuages
   
*
 
 
 

15 réflexions sur « Patchwork »

  1. Bonjour Carmen,

    Ce Patchwork floral est magnifique. Tu peins merveilleusement bien. Je ressens beaucoup de tristesse et de douleur en te lisant Carmen. Ce que tu écris est ce que tu as vu au coeur de la vie et des
    hommes où tes mots nous délivrent l’émotion profonde. Bisous et agréable dimanche Carmen. Corinne.

  2. Bonjour Carmen

    J’aime tout mais en particulier les deux dernières phrases, elles m’inspireraient ….Sourire qui sais, je peux repartir de ces deux très belles phrases.

    Je vois que tu es pas chez toi, je comprends mieux ton absence.

    Je te fais un bisou et te dis à bientôt sur nos blogs respectifs

    EvaJoe

  3. J’ai une petite préférence pour le dernier poème,
    Mais que ce patchwork de mots et de couleurs me plait !!
    Joliment exprimés ces couleurs et ces poèmes…
    belle soirée Carmen.
    Justine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.