L’arbre mère

11147038_1145771342115266_5187950043764283241_n

Tous les bourgeons d’amour devenus branches occupent immensément le cœur de l’arbre mère. Pour eux, elle attend de la vie plus que des demi épanouissements.
Elle porte, avec ses fils et la lumière et les épreuves à affronter. Elle réhausse l’espoir jusqu’aux paliers où l’air est plus clément.

Absolue solitude de la Pythie qui de toute sa droiture défend l’amour avec la force de l’énergie originelle
Sans trêve, elle rajoute du poids dans la balance, côté vie, quand le monde manifeste, de façon mineure sa tendresse pour l’un de ses enfants, et quand l’inimitié risque de le fragiliser elle insuffle encore plus de lumière, car pour elle tous brillent du même éclat.

Ainsi elle donne à boire l’eau de la vie au calice des tulipes, même si elle-même, dans l’ombre, s’abstient d’y  goûter.

Erin

(photographie Barbara  Chikhi)

9 réflexions au sujet de « L’arbre mère »

  1. Florence – Testé pour vous
    Bonjour…L’amour d’une mère, qui fera toujours passer le bien être, la vie de ses enfants, de ses amours..c’est super bien écrit, j’aime beaucoup.
    J’ai bien aimé le commentaire que tu m’as laissé, sur l’histoire de ta chatte qui a mis bas, douloureusement, mais en ta compagnie..j’apprends sur les chats, moi qui n’aimait pas ces animaux. Mais je découvre depuis 1 an (l’arrivée de Waza) et j’avoue que je me passionne et que je l’aime à fond…elle est si gentille, câline..puis si bonne maman depuis 2 jours..J’adore.
    A très bientôt et passe une bonne journée, à l’ombre d’un arbre, avec plein des soleil autour.

    • J’espère que Waza se porte bien et qu’elle n’est pas débordée par ses petits (avec deux, ça devrait aller)
      Merci d’être passée déposer quelques mots sur ce poème. Erin

  2. Je ne puis lire « ce trésor d’écriture » (car c’en est un !) sans être profondément émue……….pour TANT de choses ……………..!

    En partage, je voudrais te parler d’une chanson que m’a fait un jour connaître ma fille « Lola », elle va tout à fait dans le sens de ton « arbre mère » mais j’enrage car je ne me souviens plus ni du titre ni du nom du chanteur (je me souviens juste des paroles, qui sont restées gravées en moi !)

    Je lui demanderai ce soir et je viendrai te mettre son lien ……Douce journée et immense bisou en attendant : sabine.

    • Merci Sabine. Je suis impatiente de découvrir ce lien. C’est toujours un bonheur d’entendre des paroles d’autrui qui nous rejoignent, elles tissent un même chant et nous font voir l’humanité, belle.
      Je viens encore peu sur mes blogs. J’ai du mal à consacrer du temps sans que cela dévore tout mon temps ! Bonne journée !

  3. Bonjour Carmen,

    Quel texte superbe! Tant d’émotion, d’humanité dans tes mots qui touchent au cœur. Et toujours avec une poésie! Ce que j’aime te lire

    Merci pour cette lumière au seuil de ma journée
    Que la tienne soit douce
    Martine

    • Je suis heureuse que ce texte te plaise, Martine. Il fait partie des textes qui me questionnent, dans le sens où je me demande s’il peut parler aux autres.

      Je ne doute pas que tu parviennes à entretenir vive cette lumière.

      Amitiés.

      Erin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *